Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

09/03/2014 - HUNTER x HUNTER

04/10/2013 - Toshiyuki Kubooka (Peace Eco Smile - Japan Expo 2013)

26/02/2014 - Beelzebub

31/08/2013 - Takashi Shimada de Yudetamago, scénariste de Kinnikuman (juillet 2013)

13/06/2013 - Shingeki no kyojin

18/07/2013 - Tatsuyuki Tanaka (Peace Eco Smile - Japan Expo 2013)

21/02/2013 - Sukitte ii na yo

09/06/2013 - Kunihiko Ikuhara (Japan Expo Sud 2013)

31/01/2013 - TIGER & BUNNY

03/06/2013 - Thomas Romain (2013)

News

20/03/2014 @ 13:14 | Anime | Rukawa

Gundam 35th : teasers de Gundam Reconguista in G et de Gundam the Origin

C'est officiel, les prochains mois seront chargés en Mobile Suit Gundam. La franchise créatrice du genre Real Robot fête ses 35 ans d'existence en grande pompe avec l'adaptation sur écran d'une partie du manga de Yoshikazu Yasuhiko, le charadesigner de Mobile Suit Gundam 0079, et d'autre part le retour de Yoshiyuki Tomino, réalisateur de cette première série, avec son fameux projet "G-Reko".

Annoncé dès 2011 la future adaptation de Gundam The Origin peut déjà laisser un sentiment mitigé : il ne sera sans doute pas une série TV d'une cinquantaine d'épisodes remanié sous la plume de Yasuhiko. La première partie Aoi Hitomi no Casval (Casval aux yeux bleus) est prévu pour 2015, certainement sous la forme d'OVA même si on peut rêver d'une sortie cinéma avec un budget conséquent. Cependant, là où on peut être extremement déçu c'est qu'en voyant le teaser ... le Guntank n'est pas dessiné à la main ...

Le premier segment peut être lu à partir du tome 8 de The Origin et concerne la jeunesse de futur "Char Aznable", à l'époque où il s'appelait encore Casval Rem Deikun, héritier légitime du duché de Zeon.

Aucun staff n'a été officialisé mais on peut toujours rêver de voir Yasuhiko y participer, même s'il a annoncé que ce manga était son dernier gros projet.

 

Le fameux projet G-Reco de Yoshiyuki Tomino a enfin officialisé son nom : il s'agit d'un G pour Gundam évidememnt et du Reco pour Reconguista. Et là oui, Gundam Reconguista in G sera bien une série TV. Ouf !

Ken'ichi Yoshida, charadesigner de Eureka seveN, sera en charge de la création des personnages. Si Tomino avait dit qu'il va essayer d'en faire une oeuvre pour qu'on s'en souvienne toujours dans 50 ans, Yoshida a confié au Made in Asia le week end dernier qu'il essaiera de faire de son mieux au niveau animation.
Le côté mecha design est assuré par plusieurs personnes ayant déjà officié sur la franchise : Akira Yasuda fut le chara designer de Turn A Gundam, mais est plus connu chez nous sous le nom d'Akiman pour les designs de Street Fighter II. Kimitoshi Yamane quant à lui fut un des mecha designer de G Gundam, 08th MS Team et Gundam SEED. Il a également participé à Escaflowne et Cowboy Bebop. Le 3e mecha designer se nomme Ippei Gyoubu, bien que moins expérimenté il semble tout autant talentieux.

Au design sont également mentionnés Kinu Nishimura, Shigeto Koyama, Chizu Gouda, Pablo Uchida, Takumi Sakura, Ayumi Kurashima.

La série est prévue pour l'automne 2014 et prendra place dans une nouvelle timeline : le Reguild Century. Le héros se nomme Beruri Zenamu (Belury ? Beruly ?) et aura pour mission de protéger un ascenseur orbital.

Et enfn en bonus, le trailer du dernier épisode de Gundam Unicorn, l'épisode 7.

sources : @AEUG_fr, ANN

[Commentaires (0)]

19/03/2014 @ 14:15 | Japon | manuloz

TAF 2013 : l'avenir du studio Gainax

L'évènement le plus médiatisé autour de l'animation au Japon est sur le point d'ouvrir ses portes au Tokyo Big Sight. On l'attend chaque année, le "Tokyo Anime Fair", pour son déluge de nouveautés et de bandes annonces inédites. Il se déroulera ce weekend sous une nouvelle appelation Anime Japan 2014... les organisateurs avaient besoin de nouveauté sans changer le programme.

Je profite donc de l'occasion pour revenir sur l'avenir proche du studio Gainax qui nous a été dévoilé lors de l'édition 2013, et qui n'avait pas été abordé ici.

 

 

Les responsables du studio étaient bien conscients que les nombreux départs au sein du département production, et notamment de celui d'Hiroyuki Imaishi et sa clique auraient une répercution négative sur l'image du studio que l'on annonce un peu partout en mort clinique.

Ils ont donc réservé un espace pour la promotion de leurs projets en cours de développement, et pour lesquels ils sont toujours à la recherche de sponsors pour leurs financement, un évènement rare pour le studio. Vous trouverez par ailleur des images de qualité de l'installation sur le site Mina no Eva fan.

 

 

Parmis ces projets figure l'arlesienne, le film Aoki Uru annoncé en 1992 comme l'héritier du film fondateur du studio : Les Ailes d'Honneamise. Le film se présentait comme une entreprise au ton différent mais se déroulant dans le même univers. Toshio Okada disait qu'il s'inspirait du film américain de Walter Hill : Street of Fire, que l'on peut résumer par "héros recherche héroine en détresse", Hiroyuki Yamaga le président et instigateur du projet en serait fan.

 

 

Planche du storyboard de 92

 

Que reste-t-il de l'idée originale ? On ne sait pas. Une page facebook relate l'actualité du projet, elle est evidemment bien calme. Hiroyuki Yamaga annonçait la production d'un film pilote pour une diffusion dans le courant 2014... mais par quel biais ? Peut être à l'occasion du Tokyo Anime Award Festival qui se déroule au même moment, et propose une soirée "Gainax Night" avec notemment la diffusion du film Les Ailes d'Honneamise en présence d'Hiroyuki Yamaga. Une belle occasion pour présenter un pilote... du moins s'il est fini...

planche du chara design de Sadamoto de 92

Le second projet à sortir son épingle du jeu s'intitule Akubi o Suru ni wa Wake ga Aru ("La raison pour laquelle nous baillons"), il s'agit du fameux projet sur la plongée sans bouteille.

On apprennait lors du TAF que l'histoire se déroulait en 2097 après que le Japon ait été submergé par les eaux. Sans doute le projet dont je suis le plus curieux, il peut s'avérer fort sympathique si le concept est bien exploité.

 

Le troisième projet notable concerne une première production 3D intitulé Tenshi Yohou ~Strange Weathers~ qui met en scène Anges et Démons dans la recherche du "Livre Zéro".

C'est le seul projet pour lequel le créateur a été dévoilé, il s'agit de Ken Nikai qui a réalisé le générique de fin de la série Dantalian no Shoka.

Un projet qui souligne une nouvelle fois l'intérêt que le studio Gainax porte à la production 3D. C'était à l'occasion de la production de Dantalian no Shoka que le studio a créé une filiaile le studio Kichijoji Tron spécialisé dans le domaine. Il n'atteigne pas encore le niveau technique d'un studio Sanzigen mais le président et producteur Yoshinori Asao y croit.

Suit l'annonce officiel de Sadon Desu, le projet autour de la cérémonie du thé mainte fois évoqué par Yamaga lors du Fanimecon. Un projet chaperonné par Noir dont le premier volume vient d'être publier par la Kodansha. La mangaka Kyo Hatsuki évoquait au détour d'un tweet la mise en production de l'anime en 2014 mais pour le moment Magica Wars semble avoir pris le pas.

Enfin, le retour de Houkago no Pleiade de Saeki Shouji, le projet monté autour de la promotion de la marque Subaru et dévoilé en forme de court-métrage sur la plateforme Youtube... était annoncé lors du TAF 2013 sous une forme remanié en film. Depuis le site officiel a annoncé une série télévisé dans un futur proche.

Le studio Gainax a des projets et des ambitions à l'occasion -il faut tout de même le rappeler- de ses 30 ans. Mais il a grand besoin de se muscler les bras et retrouver des équipes de talent à tous les niveaux : les intervallistes, les animateurs clés, et surtout des directeurs !! Il leur faut ouvrir le carnet d'adresse et inviter des gens biens sur leurs productions, ce n'est pas ce qui manque.

source : ANN, Crunchyroll, Gigazine, Samepa.

[Commentaires (0)]

13/03/2014 @ 13:41 | Anime | manuloz

Makoto Shinkai x Masayoshi Tanaka : une pub pour Z-kai

Publicité Z-kai : Makoto Shinaki x Masayoshi Tanaka

Site de Makoto Shinkai

 

La société Z-Kai qui s'illustre dans le soutien scolaire par correspondance, a fait appel à Makoto Shinkai pour la réalisation d'un spot publicitaire sur mesure.

Une pleine liberté a été offerte à Makoto Shinkai pour la réalisation de cette publicité de 2 minutes, il a eu le bénéfice de participer à l'écriture du scénario. Vous ne serez donc pas surpris de trouver les figures classiques de ses oeuvres, un romantisme porté par des décors et des jeux de lumière renversants, des jeunes gens séparés par la distance mais bientot rapprochés par les études... et un petit plus avec la présence d'un character designer apprécié chez nous, Masayoshi Tanaka, que l'on a pu découvrir sur les séries Toradora, High School of the Dead et dernièrement Anohana du studio A-1 Pictures. Il a un très bon coups de crayon comme vous pourrez le vérifier ici.

 

Vous pouvez découvrir la publicité produite par le studio Comix Wave ci-dessous :

 

Réalisation/Scénario : Makoto Shinkai

Chara design/Direction de l'animation : Masayoshi Tanaka (Toradora)

Direction artitistique : Tasuku Watanabe (décors : film de Makoto Shinkai, Space Dandy)

3DCG : Yoshitaka Takeuchi (Sword of the Stranger)

Production : Comix Wave

 

Makoto Shinkai propose sur sa page personnelle quelques images issues de la production de cette publicité.

Une Planche du storyboard réalisé par Makoto Shinkai :

 

Une planche du chara design signé par Masayoshi Tanaka :

 

 

 

Un layout (planche qui détermine le cadrage caméra) composé personnage (Tanaka) / décors (Shinkai) :

 

 source : ANN, @kyouray

[Commentaires (0)]

22/02/2014 @ 13:07 | Anime | manuloz

Ping Pong de Taiyo Matsumoto s'adapte à la petite lucarne chez noitanimA

Ping Pong - site officel

Excellente nouvelle pour les fans du mangaka au trait si singulier Taiyo Matsumoto, son manga Ping Pong sera adapté très prochainement en série télévisée. C'est la fameuse case noitanimA qui accueuillera dans sa grille de programme du mois d'avril l'adaptation. L'information ne sera certainement pas gachée par l'annonce du non moins singulier et talentueux Masaaki Yuasa à la réalisation.

On ne savait plus où l'attendre suite au départ du célèbre producteur et fondateurs clé du studio Madhouse, Masao Maruyama. Le studio qui avait produit les séries : Kemonosume (2006), Kaiba (2008) et Tatami Galaxy (2010) suite au coup de foudre de Maruyama pour le film Mindgame produit en 2004 par le studio 4°C et réalisé par Masaaki Yuasa, il était sorti dans la rue pour le promouvoir bénévolement tout de même. Le film a été un choc pour tout le monde et le milieu de l'animation n'a pas été épargné.

Je pariais sur deux scénarios suite à la parenthèse Kick-Heart court-métrage produit par Production IG et financé par vous via Kickstarter, soit une longue période de galère pour monter un nouveau projet. Ou bien, un sauvetage inespéré par le studio MAPPA fondé par Maruyama justement... à ma grande surprise, c'est le studio Tatsunoko qui reprend le flambeau et héberge la production de Ping Pong.

Le studio Tatsunoko fait parti de ses studios historiques, vous le connaissez sans nul doute à travers les séries : Gatchaman, Speed Racer, ou Casshern. Ils ont produit beaucoups de séries téléviées depuis les débuts dans les années 60, on a pu découvrir quelques une de leurs séries en France, j'étais en particulier divertis devant Samurai Pizza Cats .... depuis le rythme de production s'est ralenti pour être quasi inexistant au début des années 2000.

Aujourd'hui, je porte un regard mitigé sur le studio. Il se construit autour de productions originales courtes et des séries phares à rallonge tels que Beyblade ou Sket Dance. La qualité technique n'est pas toujour au rendez-vous, mais quand le réalisateur sait s'entourer comme cela a été le cas sur l'adaptation par Ryo-timo de Yozakura Quartet, il ne faut pas s'inquiéter.

Masaaki Yuasa a le même talent. Malgré des délais de production restrains pour la télévision, le niveau technique est d'une rare qualité sur chacune de ses séries. Il a d'ores et déjà recruté Aymeric Kevin à la supervision des décors. Il avait fait appel à cet artiste français issu de l'école des Gobelins sur la production de Kick-Heart.

Le manga m'est inconnu mais Ping Pong comme tout shonen qui se respecte gravite autour d'une rivalité entre deux adolescents qui s'affrontent la raquette à la main pour la place de numéro 1 dans le sport qui les passione.

Je vous joins également le résumé de l'éditeur français du manga Delcourt :

"Smile et Peko sont deux amis d'enfance qui fréquentent le même lycée. Ils sont inscrits au club de ping pong. De caractère très différents, Smile a longtemps vécu dans l'ombre de Peko, celui a qui tout réussit. Jusqu'au jour où l'entraineur de l'équipe de ping pong décèle des capacités hors normes chez Smile et lui prodigue un entraînement particulier. Si bien qu'il en vient à dépasser Peko. Pas pour longtemps en réalité car Peko trouve à son tour un coach qui le remet à niveau. La table de ping pong devient alors un véritable champ de bataille."

source : ANN, @AYMRC

[Commentaires (1)]

21/01/2014 @ 11:59 | En France | manuloz

Le Vent se Lève, le point final de la carrière d'Hayao Miyazaki au cinéma

Kaze Tachinu - site officiel

Le vent se lève de Miyazaki

Nous sommes une nouvelle fois chanceux d'être parmi les premiers à découvrir en salle le dernier film d'Hayao Miyazaki, Kaze Tachinu. Le film débute sa carrière cinématographique française ce mercredi le 22 janvier sous le titre Le Vent se Lève.

Cependant... c'est avec un pincement au coeur que l'on accueille le film car si M. Miayazaki respecte cette fois son annonce, il consommera dorénavant sa retraite. Une retraite méritée après une si belle carrière.

Ne désespérons pas, lors de l'annonce, il a bien été dit qu'il n'excluait pas de faire de "petites choses" pour aider le studio qu'il a fait grandir. On peut très bien imaginer qu'il puisse participer à l'écriture des scénarios, ou bien réaliser des courts-métrages pour le musée Ghibli.

Il occupe déjà son nouveau temps de loisir au dessin d'un manga de samurai qui sera publié dans une future édition du magazine Model Graphix. Vous pouvez découvrir le maître à l'oeuvre sur ces images tirées d'une émission de la NHK.

 

Mais revenons au film, Le Vent se Lève s'inscrit dans une page de tansition douloureuse de l'histoire japonaise, l'entre-deux-guerres. L'aviation japonaise aura marqué l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale par ses bombardiers kamikaze, le Mitsubishi A6M plus connus chez nous sous le nom de "Zéro".

Le film nous présente Jiro Horikoshi, le concepteur de cet avion et son Japon celui des années 1920. Un personnage historique réinventé par Miyazaki pour les besoins de son film. Un personnage porté par deux amours l'un pour l'aviation et l'autre pour une jeune femme touchée par la tuberculose qui sévissait au Japon à l'époque.

Pour son dernier film, Miyazaki plonge dans ses souvenirs et ceux de ses parents pour nous dévoiler un Japon d'une autre époque, celle du grand tremblement de terre du Kanto de 1923, de la crise economique, jusqu'à la poussée expansionniste du pays, et celà à travers les yeux d'un doux rêveur passioné... inconscient (?) du rôle qu'il joue dans la machine militaire japonaise.

 

 

Un dernier point, je ne serais pas un bon fan de la série Evangelion si je passais sous silence la participation du réalisateur de la série et des films Anno Hideaki en tant que doubleur. Pas n'importe qu'elle rôle, puisqu'il interprète Jiro Horikoshi, quel pistonné celui là !!

A noter que le directeur de l'animation, Kitarô Kôsaka, le c sera présent en juillet à la Japan Expo.

Staff :

Réalisation/Scénario : Hayao Miyazaki
Chara design/Direction de l'animation : Kitarô Kôsaka (Nasu - Andalusia no Natsu, Monster)
Direction artistique : Youji Takeshige (Princess Mononoke, Summer Wars)
Coordination des couleurs : Michiyo Yasuda (Princess Mononoke, Porco Rosso)
Musique : Joe Hisaishi (Princes Mononoke, Tonari no Totoro)
Production de l'animation : Ghibli

 Bon vent M. Hayao Miyazaki,

 

source : ANN, Allocine.

[Commentaires (0)]

17/01/2014 @ 11:02 | Anime | manuloz

Magica Wars : Gainax x Mahou Shoujo

Magica Wars - site officiel

 Magica Wars

Le studio Gainax a annoncé la production d'une série de magical girls intitulée : Magica Wars (Mahou Shoujo Taisen en japonais) pour le printemps prochain. Il s'agit d'un projet multimedia piloté par 2.5 Jigen Terebi une web-TV spécialisée dans la culture otaku. Un projet qui se décline en 3 jeux vidéo dont un sur PS Vita, dont la sortie est prévue au mois de mars, suivi par la série animée au mois d'avril.

Le projet met en scène 47 magical girls représentant chacune des préfectures du Japon, 2.5 Jigen ayant fait appel aux artistes du site Pixiv via un concours pour la création des personnages. Le site a reçu plus de 3000 applications. Un seul critère à respecter, créer un personnage au costume représentant la culture locale, ainsi que la petite mascote accompagnant la magical girl.

L'histoire est simple, l’apparition massive de mauvais esprits également connus sous le nom Magatsuhi au cœur de la société japonaise éveille désordre et chaos dans les rues… Les Dieux recrutent alors une armée de magical girls afin de lutter contre cette menace et retrouver l'équilibre.

Magica Wars promo

Voila un projet qui peut apporter du sang neuf au studio qui en a bien besoin après toutes les défections des deux années passées... Tout d'abord la réalisation a été confiée en interne à Ayano Ohnoki qui est apparu par enchantement lors de la production de Medaka Box Abnormal, il n'a aucun passif avant 2012 !! C'est étonnant, mais j'affectionne le générique qu'il a réalisé pour C3-Bu, on lui accordera donc le bénéfice du doute jusqu'à la diffusion de Magica Wars.

Mariko Kawamoto qui se charge du chara design a débuté au studio Xebec pour poursuivre sa carrière en tant que freelance. Elle a notamment participé à la production de Mirai Nikki réalisé par Naoto Hosoda à la création des costumes. Elle bénéficie d'un profil sur le sakuga-wiki, j'espère un bon signe ? Elle a tout du moins une bonne expérience à la direction de l'animation mais rien n'indique pour le moment qu'elle ait également empoché ce job.

Je croise les doigts pour que le niveau progresse sur cette production après un C3-Bu relativement limité.

Staff :

Réalisation : Ayano Ohnoki (C3-Bu)
Scénario : Kazuho Hyodo (Gundam AGE, Robot Girl Z)
Character Design : Mariko Kawamoto (Mirai Nikki)
Production de l'animation : Gainax

source : ANN, Inside-Game, Minitokyo.

Magica Wars © Gainax

[Commentaires (0)]

09/01/2014 @ 12:25 | Anime | manuloz

Calendrier Evangelion 2014

Je pense ... je suis un peu désorienté, j'ai manqué mon lot d'actualité ... ne pas avoir raté une occasion en chaque début d'année de poster un lien vers le calendrier annuel dédié à notre série culte Evangelion par le studio Khara.

Cette année, l'actualité du studio étant très calme, il nous en offre deux !! Le classique calendrier 2014 uniquement illustré par le meilleur animateur du studio Takeshi Honda, celui qui est toujours invité à la production de films d'animation de gros calibre que cela soit chez Ghibli ou chez Production IG.

Un calendrier à découvrir sur cette page :

 

kaworu calendrier eva 2014


Et le second, le calendrier de luxe du studio Khara sur lequel tous les grands artistes ayant participé à la production du film Evangelioin 3.0 ont contribué. On pourra nommer les anciens du studio Gainax comme Hiroyuki Imaishi, Sushio, Yuka Shibata, Tadashi Hiramatsu, etc... ou  les guests de luxe comme le réalisateur de Jin Roh, Hiroyuki Okiura. Et bien sur la caste des directeurs:  Kazuya Tsurumaki, Mahiro Maeda et Masayuki.

Vous trouverez le nom de chaque illustrateur sur la page dédiée :

 

eva02 calendrier eva 2014

Ne vous étonnez pas que ce calendrier couvre la période 2014 & 2015. Le film Evangelion 4.0 n'étant toujours pas annoncé, je suspecte qu'en fin d'année ils seront en plein travail acharné sur sa production. D'où un manque de temps évident pour la réalisation d'un petit dessin pour le calendrier 2015.

A suivre

Merci à l'anonyme auteur du poste sur yande.re

 

[Commentaires (0)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT